Colloques, écoles d'été et conférences
  Bibliothèque
 
   
      Thèses 
      Colloques 
      Publications 
   
 
 

Approches micro en sciences sociales, Ecole d'été à Chisinau, 4-11 juillet 2011

Cette école d'été se propose de familiariser les étudiants de l'EDSS et le public intéressé avec les principaux modèles théoriques et méthodologiques des approches à l'échelle « micro » en sciences sociales (surtout en histoire, en anthropologie et en sociologie). L'application de ces approches à la recherche d'un certain nombre de « cas » permettra d'examiner les défis méthodologiques posés par ce type d'approches, dans des contextes sociaux, politiques et culturels spécifiques. La présentation des sciences sociales « à hauteur d'homme » (selon le titre de l'une des présentations) se veut une démarche particulièrement pertinente et innovatrice dans cette partie de l'Europe centrale et orientale, issue de régimes communistes totalitaires, où la recherche sociale est encore dominée par des approches holistes (totalisantes), à dominante quantitative. Dans ce contexte, l'école d'été organisée par l'EDSS à Chisinau se pose aussi pour objectif de contribuer à l' « humanisation » de la perspective embrassée par les sciences sociales dans cette région, par l' « émancipation » du Sujet du fardeau des modèles d'analyse qui donnent la primauté aux entités collectives. 

Lundi 4 juillet

Après-midi 

Petru NEGURA (UPSM Chisinau) Le croisement des sources et des méthodes dans l'histoire sociale des institutions

 

 

Mardi 5 juillet

Matin

Florin TURCANU (Univ. de. Bucarest) Entre mémoire collective et renouveau historiographique : la redécouverte de la Première Guerre Mondiale en France

Après-midi

Andrei CUSCO (UPSM Chisinau) Vers une "micro-histoire" des intellectuels: Idéologie nationale, visions de l'altérité et dilemmes identitaires chez B. P. Hasdeu, D. Moruzi et C. Stere

 

 

Mercredi 6 juillet

Matin

Lucia SAVA (Université de Cahul) A la découverte du quotidien: La ville de Chisinau au début du XXe siècle

Après-midi

Madeleine PASTINELLI (Univ. Laval) Sociologie à hauteur d'homme: actualité des approches interactionnistes et compréhensives

 

 

Jeudi 7 juillet

Matin

Virgil PASLARIUC (Univ. d’Etat Chisinau) En gros ou en détail? Les défis méthodologiques de la microhistoire

Après-midi 

Jean-Yves GRENIER (EHESS), "Vie quotidienne", "microhistoire", "interactions sociales" : ces expressions signifient-elles la même chose ?

 

 

Vendredi 8 juillet

Matin 

Igor CASU (UPSM Chisinau) Le pouvoir politique et la société soviétique à travers les archives officielles (du Parti et du KGB)

Après-midi

Jean-Michel DE WAELE (ULB), Jean-Yves GRENIER (EHESS), Petru NEGURA (UPSM Chisinau) Table ronde autour du livre Fragments du communisme en Europe Centrale,  Ed. EHESS, 2011 (Maison des Savoirs)

 

 

Samedi 9 juillet

Matin

Soutenances des projets des doctorants

Après-midi

Soutenances des projets des doctorants

 

 

Dimanche 10 juillet

Matin

Soutenances des projets des doctorants

Après-midi

Réunion  du conseil scientifique de l’Ecole Doctorale Francophone en Sciences Sociales (1)

 

 

 

 

Lundi 11 juillet

Matin

Alexandru MATEI (Univ. de Bucarest) Fait et discours: les débuts de la Roumanie socialiste vus à travers le programme TV

Matin

Réunion  du conseil scientifique de l’Ecole Doctorale Francophone en Sciences Sociales (2)

 

 

Les cours auront lieu entre 9h30-12h30 (le matin) et 14h30-17h30 (l’après-midi), dans la Salle du Sénat

de l’Université Pédagogique de Chisinau

 

2010

Mémoire et oubli - Ecole d'été à Chisinau, 21-29 juin 2010

Cette école d’été, organisée par l’Ecole Doctorale Francophone en Sciences Sociales de Bucarest, se propose d’offrir aux étudiants quelques matières pour systématiser une réflexion engagée en Europe occidentale durant les dernières décennies autour des concepts de mémoire, d’histoire, d’oubli, de « devoir de mémoire », de « politiques mémorielles », etc. Ces thèmes et concepts sont apparus dans un effort généralisé de donner sens à des malheurs qui ont accablé au XXe siècle l’histoire européenne, notamment à la suite de « cataclysmes » sociaux dévastateurs (les guerres) et des crimes de masse perpétrés par des régimes autoritaires/totalitaires. La rencontre de plusieurs approches et disciplines en sciences sociales (histoire, sociologie, anthropologie, sciences politiques…) permettra le jalonnement d’un cadre épistémologique complexe afin d’analyser et comprendre à la fois la référence et l’usage de ces thèmes et concepts dans les sciences sociales. Ces questionnements acquièrent une importance accrue, voire même des enjeux politiques d’actualité, dans le contexte de pays sortis d’un régime totalitaire, tels que la Moldavie, la Bulgarie ou la Roumanie.

Programme:
Lundi 10h30 – atelier d’organisation Radu Toma
Séminaire Ludmila Armasu (UPSM) (Le Doctorat en République de Moldavie: intégration européenne ou nostalgie du passé?), Sala Senatului, blocul II, sala 6

15h00 – Ouverture officielle, Sala Senatului, blocul II, sala 6

Mardi 9h45 – 12h30 – séminaire Radu Toma (UBucarest) La Guerre des mémoires, Sala Senatului, blocul II, sala 6

15h30 – 18h30 – séminaire Antony Todorov (NUB Sofia) La mémoire générationnelle sur le communisme, Sala Senatului, blocul II, sala 6

Mercredi 9h45 – 12h30 - séminaire Madeleine Pastinelli (ULaval) De l’oubli à la remémoration et de l’exactitude historique à la légitimité politique : le cas des regards portés sur la redécouverte d’un passé oublié en contexte autochtone, Sala Senatului, blocul II, sala 6

15h30 – 18h30 - séminaire Virgil Paslariuc (UPSM) La politique de la mémoire dans l’espace public. Discours politique et paysage urbain à Chişinău, Sala Senatului, blocul II, sala 6

Jeudi 9h45 – 12h30 – séminaire Jean-Yves Grenier (EHESS, Paris) Mémoires d'empire. De l'oubli à la résurgence d'une mémoire ambiguë, Aula « Grigore Vieru », blocul I, a 101,

15h30 – 18h30 – séminaire Igor Casu (UPSM) La mémoire de la répression communiste: des témoignages des victimes aux documents du KGB, Aula « Grigore Vieru », blocul I, a 101,

Vendredi 9h45 -12h30 – séminaire Petru Negură (UPSM) La gestion du patrimoine littéraire en Moldavie soviétique: entre mémoire et oubli, Aula « Grigore Vieru », blocul I, a 101,

15h30-18h30 – table ronde Politiques de la mémoire et de l'oubli en Europe centrale et orientale, 20 ans après la chute du mur de Berlin, Aula « Grigore Vieru », blocul I, a 101,

Samedi 9h30 – 12h30 Journée des doctorants EDSS, Sala Senatului, blocul II, sala 6
14h00 – 16h30 Journée des doctorants EDSS, Sala Senatului, blocul II, sala 6

Dimanche 9h30 – 12h30 Conseil scientifique de l’EDSS, Sala Senatului, blocul II, sala 6
14h30 – 16h00 Conseil scientifique de l’EDSS, Sala Senatului, blocul II, sala 6

Lundi 9h45 – 12h30 – séminaire Adrian Cioroianu (UBucarest)(titre), Sala Senatului, blocul II, sala 6

15h30-18h30 - séminaire Andrei Cusco (UPSM) Mémoire historique et politiques de la mémoire en Europe centrale et orientale au XXe siècle, Sala Senatului, blocul II, sala 6

Mardi 10h30 – clôture officielle , Sala Senatului, blocul II, sala 6
Départ des participants

 

 

Le 28 mars 2010, l'EDSS et le Centre de recherches Heterotopos de l'Université de Bucarest ont accueili une conférence de Christophe Prochasson, directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales, Paris.

Histoire et littérature

Il est deux façons de confronter l’histoire et la littérature, ces deux cousines aux rapports
heurtés. La première vise à mettre au jour leur relation de famille. A quel degré s’établit leur
cousinage ? Partagent-t-elles un air de famille ? Ou bien, depuis que l’une (l’histoire)
manifesta, dans le cours de la deuxième moitié du XIXe siècle, le désir de s’émanciper, en
affichant ses prétentions scientifiques qui légitimaient, selon elle, son autonomie, le lien de
famille est-il bel et bien rompu, au point que le cousinage se perd dans la nuit des temps et a
perdu toute efficace ? Des auteurs ont cependant récemment réveillé la parenté des deux
cousines, au risque de les rendre tout à fait indistinctes et de dissoudre l’identité de l’une et de
l’autre. Davantage encore que cousines, l’histoire et la littérature seraient sœurs
indissociables. Mais il est aussi une autre façon d’aborder la relation entre histoire et
littérature, plus encline à investir les méthodes de l’historien. Si l’on admet qu’histoire et
littérature relèvent de deux ordres différents, principalement séparés par des régimes de vérité
inassimilables, alors que peut faire l’histoire de la littérature (et accessoirement la littérature
de l’histoire) ? Plusieurs travaux récents ont tenté de répondre à cette ambitieuse question,
passant notamment par celle du statut de la littérature comme archive. La conférence s’y
référera en privilégiant un cas paroxystique : la littérature de la Première Guerre mondiale.

 

Le 17 février 2010, l'EDSS et le Centre de recherches Heterotopos de l'Université de Bucarest ont accueili une conférence de M. Guy Tapie, professeur à l'Ecole nationale supérieure d'architecture et de paysage de Bordeaux. La conférence a eu lieu au Lectorat français, 5-7 rue Edgar Quinet, 4e étage.

Socio-histoire de l’habitat individuel en France : représentations, pratiques, territoire

La maison individuelle est le reflet de son temps. Elle est simultanément pénétrée des changements qui traversent nos sociétés, les initient quelquefois et les amplifient : tension entre individualisation et appartenance à une collectivité ; modification des structures familiales et des trajectoires sociales introduisant des parcours résidentiels plus complexes ; recomposition de la société rurale proche de l'atomisation des sociétés urbaines et conservant les vestiges de sociétés anciennes. C’est le propre des sociétés occidentales même s’il importe de souligner la spécificité française dans le domaine qui a très largement privilégié la maison individuelle en lotissement aux dépens de versions plus denses : trait culturel, expériences de pratiques, rigidité des marchés sont les explications soulignées.

Le 6 janvier 2010, le professeur  Pierre Bidart, de l'Université Bordeaux 2, a donné la conférence Introduction à l'anthropologie du patrimoine, sur l'invitation de la Faculté des Lettres de l'Université de Bucarest. Plusieurs détails, ici.

 

Colloques et journées francophones organisés par l'EDSS et ses collaborateurs en 2009     

Du 18 au 25 novembre 2009: "Nouveaux objets en sciences sociales", école d'automne de Chisinau organisée en collaboration avec l'Académie des Sciences de Moldavie et l'Université Pédagogique d'Etat de Chisinau. 

Au programme, des cours et séminaires doctoraux dispensés par des professeurs des universités membres du consortium EDSS (Pierre Bidart - Université Bordeaux 2, Jean-Yves Grenier - EHESS, Madeleine Pastinelli - Université Laval, Radu Toma - Université de Bucarest, Jean-Michel de Waele - Université Libre de Bruxelles, Antony Todorov - Nouvelle Université Bulgare) et des universités partenaires de Moldavie (dr. Ana Bantoş - AŞM, dr. Petru Negură, dr. Andrei Cusco - UPSM, dr. Igor Caşu, dr. Alexandru Solcan - USM). Conférences et séminaires ouverts aux doctorants de l'EDSS et à tout étudiant en master ou en thèse des universités moldaves partenaires.

 

Du 13 au 15 juillet 2009:  réunion du Conseil scientifique et pédagogique de l'EDSS et colloque final des doctorants.

Le colloque final des doctorants aura lieu le 13 juillet, à partir de 9h30 dans la salle C-2 des locaux de l'EDSS. Le programmation des soutenances est disponible ici.

La réunion du Conseil scientifique et pédagogique de l'EDSS aura lieu les 14 et 15 juillet, dans la salle C-2 des locaux de l'EDSS. Le programme de la réunion est disponible ici.

 

 

Du 8 au 12 juin 2009: "Les enjeux méthodologiques contemporains en anthropologie et histoire", Ecole d'été de Bucarest.

Au programme, des cours et séminaires doctoraux dispensés par des professeurs d'anthropologie et d'histoire des universités membres du consortium EDSS: Pierre Bidart de l'Université Bordeaux 2, Adrian Cioroianu de l'Université de Bucarest, Ana Graur de l'Académie des sciences de la République de Moldavie, Jean-Yves Grenier de l'EHESS et Radu Toma, directeur de l'EDSS. Y participent tous les doctorants de l'EDSS.

Les cours et séminaires se tiendront dans les locaux de l'EDSS (salle C-2), du 8 au 12 juin, de 10h00 à 16h00, avec une pause déjeuner d'une heure et demie entre 12h30 et 14h00.

Mention: Sylvère Lotringer, professeur de littérature française et philosophie à Columbia University de New York, présent en Roumanie pour un séjour documentaire, a également accepté notre invitation de donner une conférence sur Cioran dans le cadre de l'Ecole d'été le 11 juin à 9h30. 

 

Des photos avec les participants sont disponibles ici et ici.

 

 

Du 20 au 30 mai 2009 : "La démocratie entre représentation et participation", Ecole de printemps de Sofia organisée en collaboration avec la Nouvelle université bulgare, université membre du consortium EDSS. 

Au programme, des cours et séminaires doctoraux dispensés par des professeurs de science politique et de sociologie (Daniel Barbu de l'Université de Bucarest,  Madeleine Pastinelli de l'Université Laval, Radu Toma, directeur de l'EDSS, Anna Krasteva, Petya Georgieva et Antony Todorov de la Nouvelle université bulgare, Serge Volikov de la Maison des sciences de l'Homme, Paris). Y participent les doctorants de l'EDSS ainsi que des étudiants de la Nouvelle université bulgare intéressés par le thème. Le programme de l'école de printemps est disponible ici.

Le descriptif des cours doctoraux dispensés par la professeure Madeleine Pastinelli est disponible ici.

 

  Colloques organisés par l’Ecole et ses collaborateurs entre 2003 et 2007

           2003/2004 :

     Thème : Le paysage d’ici et d’ailleurs
     Organisateurs : Dolores Toma et Cătălina Gârbea, Université de Bucarest

     Thème : Le héros actuel : témoin de son temps ou lieu de mémoire supranationale
     En collaboration avec l’Université Laval, New Europe College et l’Institut Nicolae Iorga
     Organisateur : Bogumil Jewsiewicki Koss, Université Laval

     Thème : Bonnes et mauvaises mœurs dans les Balkans
     En collaboration avec New Europe College
     Organisateurs : Ionela Băluţă et Constanţa Ghiţulescu

     Thème : La mémoire du communisme en Roumanie mise à l’épreuve du temps qui passe
     En collaboration avec l’Institut d’histoire « Nicolae Iorga » et avec l’Université Laval
     Organisateur : Bogumil Jewsiewicki Koss, Université Laval

2004/2005 :

     Thème : Travail de mémoire et d'oubli dans les sociétés postcommunistes
     Organisateur : Bogumil Jewsiewicki Koss, Université Laval

     Thème : Des études folkloriques à l’anthropologie dans les pays de l’Europe centrale et orientale : analyses réflexives et état des lieux 
     Organisateur : Pierre Bidart, Université Bordeaux 2

     Thème : Les acteurs politiques et sociaux dans les pays d’Europe centrale et Orientale (PECO)
     En collaboration avec l’Université de Bucarest, Faculté de Sciences politiques
     Organisateur : Jean-Michel De Waele, Université Libre de Bruxelles.

2005/2006 :

     Thème : Expériences et mémoires : partager en français la diversité du monde
     Tenu à l’occasion du Sommet de la francophonie. En collaboration avec l’AUF, l’OIF, l’Université de Bucarest, l’Université Laval, l’Ambassade de France en Roumanie, Institutul Cultural Român
     Organisateur : Bogumil Jewsiewicki Koss, Université Laval